L’infection urinaire chez le chat

Les infections urinaires sont assez fréquentes chez le chat. Elles se traduisent par différentes affections de la vessie plus ou moins graves et doivent être traitées par un vétérinaire. Les symptômes, les causes et le traitement… On vous dit tout !

Cause d’une infection urinaire

La cystite d’origine infectieuse touche principalement la chatte après ses chaleurs. Le vétérinaire proposera alors un traitement avec des antibiotiques. Cependant, si cette infection est répétitive, il faudra envisager des examens complémentaires en clinique vétérinaire. Une radiologie est conseillée afin de savoir s’il n’y a pas une malformation de la vessie. Dans le cas d’un syndrome urologique félin, le chat mâle castré est le plus prédisposé à ce problème. Et plus particulièrement, si celui-ci est obèse ! Le risque est une obstruction de l’urètre. Ce passage se bouche à cause de la formation de cristaux. Ce sont des calculs urinaires dus à une alimentation très sèche et à un abreuvement pas assez conséquent. L’urine devient alors trop acide (pH élevé) et favorise l’apparition de calculs ou de cristaux dans les reins et la vessie.

Il s’agit d’une urgence vétérinaire ! Le soin consistera à sonder le chat afin de pouvoir vider sa vessie. Une alimentation diététique sera mise en place dont le but est de dissoudre les calculs et de diminuer le risque de récidives. Le propriétaire devra inciter son chat à s’abreuver correctement… pourquoi ne pas lui installer une fontaine à eau ?

Les symptômes d’une infection urinaire

  • Émission d’urine : les mictions sont fréquentes, difficiles et douloureuses (le chat miaule à cause de la douleur). L’urine est émise en petite quantité. L’utilisation de la litière ne suffit plus… le chat se soulage là où il se trouve.
  • Hématurie : Une présence de sang dans l’urine.
  • Léchage excessif : le chat se lèche très régulièrement la zone uro-génitale.
  • S’il y a une obstruction de l’urètre, la vessie gonfle et une insuffisance rénale aiguë s’installe.

Le diagnostic d’une infection urinaire

L’examen vétérinaire va consister à analyser l’urine de votre chat grâce à un test urinaire. Une fois trempée dans l’urine, la bandelette va examiner différents paramètres. Le vétérinaire se concentrera particulièrement sur le taux du pH de l’urine. Si celle-ci est trop basique (<6) ou si elle est trop acide (>8,5).

Le cas d’une cystite idiopathique

Une inflammation de la vessie n’est pas toujours d’origine infectieuse. Le chat peut développer une cystite idiopathique, c’est-à-dire que la cause n’est pas clairement établie. Ce type de cystite favorise l’apparition de calculs. Elle est liée au stress chez un chat adulte d’intérieur sédentaire et peu actif. Celui-ci peut être un mâle ou une femelle, être castré ou non. Des troubles du comportement peuvent apparaître notamment s’il y a un changement dans ses habitudes (déménagement, nouveau membre de la famille…). Ce chat est souvent obèse à cause du manque d’activité physique et mentale. L’environnement devra être modifié pour favoriser son bien-être. Le vétérinaire pourra vous conseiller une alimentation thérapeutique urinaire à base de tryptophane dont le but est de réduire le stress de l’animal.

Le test urinaire UP4PET

Le test urinaire de la marque UP4PET sert à contrôler l’état de santé de votre chat depuis votre domicile. Ce test permet de surveiller de nombreux paramètres dont les infections urinaires (la présence de sang dans les urines, les protéines, le pH et les leucocytes. Il s’agit d’un moyen efficace de prévenir des maladies. Sans source de stress pour l’animal, l’analyse est simple et rapide (les premiers résultats arrivent en 60 secondes) grâce au kit de santé UP4PET. Un outil idéal entre deux rendez-vous chez le vétérinaire !

Retrouvez nos tests : https://www.up4pet.com/fr/produit/up4pet-pack-chat/

Céline Taphaléchat.
Auxiliaire de Santé Animale.

Laissez un commentaire